Récompenser et fidéliser vos salariés au moment des fêtes : les exonérations fiscales

Récompenser et fidéliser vos salariés au moment des fêtes : les exonérations fiscales

Nous savons combien il est difficile pour les TPE de recruter de bons éléments et d’arriver à les garder dans le temps.

Comment se démarquer face aux grands groupes qui proposent toujours plus d’avantages à leurs collaborateurs ?


La CNTPE a réfléchi à des solutions concrètes pour répondre à vos problématiques de recrutements. Pourquoi ne pas offrir à vos collaborateurs un comité d’entreprise déjà utilisé par plus d’un million de salariés ?


Les fêtes approchent, c’est également le meilleur moment pour se démarquer et redonner du pouvoir d’achat à vos salariés. Le budget moyen des familles est en baisse cette année avec en moyenne 549€. Profitez-en pour les remercier en mettant en place le chèque Cadhoc. C’est le cadeau multi-enseignes qui permet d’accéder à tous les univers de consommation, exonéré de cotisations jusqu’à 163€ par événement.


Trop coûteux à mettre en place ? Là aussi, la CNTPE a négocié pour vous les conditions d’accès avec 80% de remise sur les coûts fixes. Dernier frein, il est souvent très lourd à mettre en place administrativement parlant. Là encore, nous avons une solution. Nous avons créé avec notre partenaire Up France un département dédié aux TPE afin de vous accompagner dans vos démarches et rendre le plus simple possible la mise en place des chèques dans votre structure.


Vous souhaitez aller plus loin ? Pourquoi ne pas mettre en place le chèque Culture ! L’avantage est qu’il n’y a pas de plafond. Il vous permettra de fidéliser vos collaborateurs tout en étant de nouveau exonéré de cotisations. Bien sûr, vous bénéficierez également de 80% de remise sur les coûts fixes.


Quand on sait que pour donner une prime de 100 euros à un salarié il faut en fait débourser 150 euros une fois les charges ajoutées et qu’en plus, il n’en percevra que 75 euros une fois les impôts déduits, on se dit qu’il faut réfléchir à des solutions plus avantageuses pour les deux parties.


Enfin, pourquoi ne pas mettre en place le chèque déjeuner en 2020 ? Il est exonéré de cotisations jusqu’à 1214€ par an et par salarié. L'employeur doit payer entre 50 et 60 % du montant du ticket, le reste est payé par le salarié. La part salariale peut être payée par le salarié par chèque, espèces ou virement, ou peut être directement retenue par l'employeur sur son salaire. Encore un bon moyen de faciliter la vie de votre collaborateur et de le motiver à faire grandir votre structure !


Bref, récompenser votre équipe tout en étant exonéré de cotisations est maintenant possible ! Vous avez désormais toutes les clés en main pour faire de 2020 l’année de tous les possibles avec vos collaborateurs.


0 commentaire



Laisser votre commentaire