NOS ACTIONS ET REFLEXIONS A VENIR



NOS ACTIONS ET REFLEXIONS A VENIR

Etre PATRON MILITANT CNTPE,
C'est rejoindre le premier syndicat Patronal des Très Petites Entreprises.

Une partie syndicale: avec 3 mesures principales:  l'emploi, la fiscalité et l'environnement
* Exonération de charges salariales et patronales immédiate pour les deux premiers salariés embauchés par une TPE . 
* Récupération de 100% TVA sur Carburants (Essence - aujourd'hui c'est Zéro TVA récupérable, cela doit changer)
* Suppression de la collecte Taxe d'apprentissage/Formation professionnelle (coûte plus cher à collecter que les sommes collectées)

Une partie solutions : Avec pour objectifs de mieux gérer votre trésorerie, fidéliser vos collaborateurs, mieux protéger et de donner du bien-être au dirigeant.
+ Une solution comptable avec accompagnement à seulement 150€ par mois (Compta, TVA, Bilan/Visa) + accompagnement mensuel avec tableau de bord dédié
+ Une fiche de paie, avec le Prélèvement à la Source, à 4,99€ , sans engagement ( au lieu d'une vingtaine d'euros en moyenne/feuille)
+ Une protection juridique pénale (prise en charge de VOTRE avocat sans franchise, jusqu'à 22000 euros)
+ Une Responsabilité civile du dirigeant (jusqu'à 20000€ sans franchise, y compris conséquences pécuniaires)
+ Un comité d'entreprises (pour le dirigeant et des salariés)
+ Une centrale d'achats
+ Une solution intérim Avec des coefficients à 1,8 quand ils sont habituellement de  2,2 en moyenne (économies moyenne de 400€/mois /personne)
+ Des tarifs négociés chez HERTZ (jusqu'à 40%)
etc etc... (voir espace solutions)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 

Parvenir auprès des pouvoirs institutionnels à une vraie définition de la TPE ?
Essayer de réfléchir à cet écosystème d’entreprises, micro, auto, artisanat, commerce entre 0 à 19 personnes et en faire une seule population et arrêter les effets de seuil et d’imposition  diverses et injustes à tous les niveaux .

L’éternel problème des entrepreneurs et l'engager de cautions et garanties sur leurs biens propres auprès des Banques et autres pouvoirs institutionnels ?
Problématique supposée incontournable des TPE, celle du manque de fonds propres, sauf engagement du chef de TPE et encore, et qui pénalise l’entrepreneuriat, le financement de l’investissement, et diminue la survie de la TPE.

Et, toute une liste non exhaustive des problématiques de nos TPE:
Le recrutement et la fidélisation des potentiels, des talents en TPE ? Comment Procéder ?
Comment aider le Dirigeant TPE à penser à une vision stratégique et développer un savoir-faire managérial ?
Comment faire pour mettre en place une méthode de gestion de trésorerie qui peut assurer des crédits suffisants pour financer les investissements et diminuer les frais financiers en banque,
Comment réfléchir à des solutions pour réduire la surmortalité des TPE ?
La défaillance d’une TPE n’est pas seulement à sa localisation géographique, son secteur d’activité, sa forme juridique, son âge ? Non comment prévoir les risques majeurs de crise qui nuisent à sa survie ?
Comment mettre en œuvre un outil de diagnostic de vulnérabilté pour anticiper ?
L’influence du profil du chef de TPE sur la vie de son entreprise ?
Créer un laboratoire de cession/transmission de la TPE et aider le chef de TPE,
Comment aider/accompagner les chefs de TPE à renforcer leur action, leur pérennité, leur compétitivité en trouvant des accords de partenariats avec une autre Entreprise et/ou personne extérieure, et/ou auprès des salariés pour ouverture du capital ?
Penser à aider le chef de TPE sur la transformation et transition numérique ? ( sur le long terme les chefs de TPE sont modérément optimiste par la transformation numérique. 25% y voient plus d’opportunités que de menaces…
D’ici 5 ans, 59 % des entrepreneurs prévoient des transformations plus ou moins majeures de leur mode de commercialisation et 57 % d’entre eux s’attendent aussi à des changements sur leur offre de produits et de services contre 45 % sur leur mode de production.
Pour faire face à ces mutations, 63 % des patrons prévoient d’investir dans de nouveaux équipements et outils de travail mais aussi à 62 % dans leur formation et celle de leurs salariés, Quid de OPCO?