CNTPE - Confédération Nationale des Très Petites Entreprises
CNTPE 83 (Var)
Inscription gratuiteConnexion
Retour au site national

2021 - Février - Ce qui change

Mise en place d’un "chèque psy"

A partir de ce lundi, les étudiants, y compris les alternants et apprentis, en situation de mal-être pourront bénéficier d'une prise en charge de leurs consultations chez un psychologue ou un psychiatre.

Baisse de l'indemnisation minimale de l'activité partielle (tant que l’on ne se dirige pas vers la mise au chômage des personnels dans les entreprises)

L'indemnité minimale reçue par les salariés au chômage partiel, passera de 84% de la rémunération nette à 72%, jusqu'à un plafond de 4,5 fois le SMIC. Certains secteurs particulièrement touchés ne sont pas concernés par cette mesure et restent indemnisés à hauteur de 84% jusqu'au 31 mars 2021. Ce montant est même prolongé jusqu'au 30 juin 2021 pour les salariés d'entreprises fermées administrativement.

Les titres-restaurants prolongés (en attendant que les restaurants ouvrent)

Le gouvernement a décidé de prolonger les tickets de 2020 jusqu'au 1er septembre 2021. Le plafond a même été élevé à 38 euros par jour. La carte restaurant (comme les coupons papiers) peuvent être utilisés également pour le « click and collect» ainsi que pour la livraison.

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 3,5%

Sous l'effet d'une hausse des cours sur les marchés financiers, causée par une vague de froid en Asie, les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 3,5% en moyenne au 1er février. L'augmentation est de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Le prix des péages en hausse

Les hausses prévues varient entre 0,3% pour Cofiroute, filiale de Vinci, et 0,65% pour AREA, filiale du groupe Eiffage. Pour la première fois depuis sa création en 2009, le Comité des usagers du réseau routier national s'est opposé à ces hausses. Cet organe chargé de défendre les intérêts des usagers de la route et composé de représentants de l'administration, des transporteurs, des automobilistes et d'associations de protection de l'environnement. Malheureusement, il n’a qu’un rôle consultatif.

Interdiction de circuler entre deux files de véhicules pour les deux-roues

Après quatre ans d'expérimentation, la sécurité routière a mis fin à l'autorisation faite aux deux-roues de pouvoir circuler entre les files de véhicules. Cette mesure, en vigueur en Île-de-France et dans les départements du Rhône, des Bouches-du-Rhône et de la Gironde, a entraîné «une légère hausse des accidents corporels», selon le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema), chargé d'évaluer la mesure.
À compter du 1er février cette pratique sera passible d'un retrait de trois points et de 135 euros d'amende.

Notre site utilise des cookies pour son fonctionnement mais également afin de réaliser des statistiques d'audience.

J'accepte Je refuse